Objectifs


 MOT  DU PRESIDENT

Conscient que la nature est la plus grande richesse de notre planète, que la plus grande erreur de l’homme est de croire qu’il s’agit là d’une richesse inépuisable ;
Considérant que c’est de la nature que l’homme tire son essence de vie. Que cependant, l’évolution, la trop forte industrialisation, la démographie galopante à l’échelle planétaire, les changements climatiques, la pollution, la dégradation de la biodiversité et des écosystèmes ;
Considérant que les problèmes environnementaux relèvent en grande partie de la pauvreté; et de la mauvaise répartition des richesses ;
Considérant que la communauté internationale et les Etats ont pris les problèmes de l’environnement à bras le corps au regard de l’urgence et des obligations qui leur incombent;
Nous jeunes du Burkina Faso, Conscients de notre force et de notre responsabilité devant l’histoire mais aussi et surtout des défis auxquels nous serons confrontés dans ce XXIe siècle décidons ce qui suit :
ARTICLE 1er : Il est crée au Burkina Faso une association dénommée  LE CLUB DES AMIS DE LA NATURE DE OUAGADOUGOU en abrégé C.A.N.O.
La présente association a le souci d’apporter sa modeste contribution à la préservation et à la restauration de l’environnement par des luttes de toutes natures au profit des générations actuelles et futures. En outre aider les couches défavorisées à travers l’élaboration de projets de développement à leur profit. L’association se veut enfin apolitique, à but non lucratif et social.

 

OBJECTIFS   




Article 9 : Le CANO  a pour principale mission la préservation de la nature source de vie sur terre, le CANO se donne pour mission de  :

- Lutter contre l’avancée du désert ; les feux de brousse et la coupe abusive du bois.
- Eradiquer les maux qui briment la protection et la restauration de l’environnement ;
- Soutenir les six (6) engagements nationaux ;
- Sensibiliser la population aux risques et séquelles de la dégradation de la nature source de vie sur terre ;
- Aider les couches les plus défavorisées à travers la réalisation de projets de développement ;
- Créer et participer aux campagnes de sensibilisation et de reboisements.
 Article 10 : le CANO s’intéresse aussi aux questions suivantes :
- la biodiversité, le changement climatique et la pollution
- le développement durable,
- des ressources en eau potable,
- de la santé (VIH/SIDA) ;
- de l’éducation, l’information, du sport et de la culture, etc.
Article 11: Le CANO sera représenté dans les autres localités du Burkina Faso par des Sections ou par des "Ambassadeurs Ecologiques".
Elles sont régies par les dispositions du présent statut et règlement intérieur.
Le Bureau Exécutif National peut prendre des initiatives pour mettre en place une ou des sections partout où le besoin se fera sentir.